Le choix du chiot

Choix de l’éleveur

Vous pourrez donner votre préférence à un éleveur :

  • Membre du Club Français du Hovawart : ce n’est pas une garantie absolue, mais au moins les informations circulent, ce qui devient un début de garantie.
  • Signataire de la Charte d’Élevage : ce n’est pas une garantie non plus… car en fait beaucoup d’éleveurs font beaucoup mieux que le minimum requis par la Charte … mais c’est une volonté affichée de faire une production dans les «règles».
  • « Exclusif du Hovawart » : plus il y a de chiens présents à l’Élevage, moins les soins d’éveil et de socialisation apportés au chiot peuvent être de quantité (la qualité je ne peux pas la juger sur ces simples critères). De plus un éleveur, de plusieurs races, connaîtra un peu chaque race… mais ne pourra pas s’investir autant dans chacune.
  • N’élevant qu’une seule portée à la fois : plus il y a de portées présentes chez l’éleveur dans la même période, moins l’éleveur sera disponible pour chaque mère et chaque chiot. Le Hovawart est un chien de famille (sportif, mais ayant besoin de sa famille autour de lui), donc éviter tout élevage en chenil, ou boxe.

N’hésitez donc pas à aller visiter l’élevage, qu’il soit familial ou professionnel. Observez bien comment vivent les chiens et les chiots. Faites-vous une idée précise du caractère des chiens qui sont présents autour de vous. L’environnement a une influence sur la santé et surtout le caractère des chiots : un adulte agressif ou peureux aura un effet négatif sur tous les chiots de l’élevage.

Choix des géniteurs

La qualité des parents se mesure objectivement par la cotation – résultats cumulés de divers tests – elle permet de vérifier la valeur du chien au travers de ses qualités de beauté, certes, mais aussi de tempérament et de santé. Les qualités du chien sont calculées par ses résultats en beauté (résultats d’exposition), sa bonne santé (dépistage des tares oculaires, de la dysplasie…) et son caractère (stabilité et force du caractère mesurées au travers de tests).

 La cotation mesure la valeur globale du chien, alors qu’un titre de champion national (de France, du Luxembourg, de Belgique, d’Italie, de Pologne… ou tout autre pays) n’affiche que la valeur esthétique du chien. Donnez donc la préférence à la cotation plutôt qu’au titre : il est plus agréable de vivre avec un beau chien, au caractère bien équilibré, et en bonne santé, plutôt qu’avec un Champion.

Donner la prépondérance à la cotation de la mère (de 1 à 4, voire 5 ou 6).
 Les cotations de 1 à 4 donnent en ordre croissant les qualités de la chienne en tant qu’individu. Les cotations 5 ou 6 donnent les qualités de la chienne sur sa descendance.

Tenir compte aussi de la cotation du mâle : pour moi, elle est moins importante, car il est toujours facile d’obtenir un bon mâle pour une saillie, mais surtout les qualités de la mère notamment au niveau santé et surtout caractère sont déterminantes pour la stabilité de caractère des chiots.

Choix du chiot

Le coup de foudre existe, mais surtout si vous avez bien choisi votre éleveur, vous pourrez faire confiance aux conseils qu’il vous donnera pour éclairer votre choix.
 C’est lui qui connaît le mieux la race et surtout c’est lui qui a observé les chiots dans leur développement et dans l’esquisse de la mise en place de leur caractère, durant les deux premiers mois de leur vie.
 Vous visiterez la portée lorsque les chiots auront environ 5 ou 6 semaines. Prenez votre temps, observez-les tous ensemble, observez aussi plus particulièrement ceux qui vous plaisent, posez des questions.
 Echanger ouvertement vos impressions, vos attentes, vos surprises avec l’éleveur. Vous apprendrez ainsi à vous connaître, à vous comprendre, et votre choix n’en sera que meilleur, l’installation et l’adaptation future de votre chiot n’en seront que facilitées

Ma pratique

L’objectif assigné à l’élevage canin par la Fédération Cynologique Internationale est l’amélioration de la race.
 L’objectif que je poursuis dans mes responsabilités d’éleveur est à minima la préservation de cette race, et bien sûr l’humble espoir de contribuer à son amélioration.
 Afin de préserver la qualité de vie et de travail de la mère, ainsi que celle des chiots, j’ai fait le choix de ne faire naître une portée que tous les deux ans.

1. Le choix des géniteurs : 
Le choix des géniteurs est très important : ils doivent présenter des caractéristiques exceptionnelles.
 De bonne lignée, je choisis les reproducteurs sur leurs qualités comportementales, avec une bonne santé exclusivement indemnes de dysplasie et conservant toute l’esthétique du Hovawart. 
Le choix est toujours approuvé par les responsables d’élevage du Club français et du Club allemand.

2. Les soins à la mère :
 Le suivi sanitaire de la mère est très important pendant toute la gestation qui dure 2 mois.
 Outre le suivi vétérinaire, la mère bénéficie d’un programme de préparation physique durant toute cette période, afin de lui permettre une mise bas dans les meilleures conditions.

3. La naissance : 
La naissance se fait à la maison avec un suivi 24/24 durant les 3 premiers jours, au minimum.
 Les chiots sont maintenus à une température de 32° environ durant la première semaine, puis progressivement sur les 2 semaines suivantes la température est ramené à l’état naturel de la saison. Il est apporté un soin particulier pour maintenir un environnement feutré et sécurisant, tout particulièrement durant les deux premières semaines après la naissance (pas de visite, sonnette débranchée…) afin que la maman soit au plus près des conditions de calme et d’isolement qu’elle recherche instinctivement, pour elle et la protection de ses chiots conditions possibles.

4. A trois semaines commence la période de découverte et de première éducation des chiots. 
Ils bénéficient alors de la nursery et du parc d’éveil : espace privilégié permettant à chacun de découvrir le monde qui sera le sien après. 
Le chiot progressivement dès l’age de 3 semaines et jusqu’à l’âge de 9 semaines, âge auquel il nous quitte, va découvrir et s’éveiller positivement au monde extérieur.
 Il est important pour le chiot d’évoluer dans un milieu riche en stimuli sonores, visuels, tactiles, gustatifs et de faire ses découvertes et ses expériences avec toujours un soucis de positiver la vie.
 Plus le milieu du chiot sera riche et pédagogique mieux il deviendra un adulte sûr de lui, serein, joyeux et facile à adapter.

5. Chaque chiot nous quitte avec un excellent niveau d’imprégnation à l’espèce humaine : homme, femme, enfants, bébés, adolescents.
 Il a connu avec sa mère et sans elle les autres animaux : chiens, chats, chevaux, vaches, moutons .
Il a appris aussi le collier et la laisse, la voiture, la ville.
Il connaît le cabinet du vétérinaire. Les visites des amis, et éventuellement chez des amis…

6. A 7 semaines le caractère du chiot est décrypté au travers de tests de comportement qui permettent de se faire une idée assez juste du caractère potentiel du chiot.
 Une telle observation objective du chiot permet de choisir le chiot le mieux adapté à la vie que vous voudrez lui faire vivre, ou d’adapter l’éducation de votre chiot à ce qu’il est réellement.

7. Le suivi du chien : je suis et resterai toujours disponible pour les conseils et les échanges tout au long de la vie de votre Hovawart.
 Il est de plus très important pour la vie de votre Hovawart que toutes les bases qui ont été mises en place jusqu’à l’age de 9 semaines à l’élevage, soient poursuivies et renforcées par un apprentissage de sa nouvelle vie.
 Le chiot a une faculté d’adaptation très forte jusqu’à l’age de 4 mois : il est donc primordial de profiter de cette période de souplesse pour enrichir et stabiliser le caractère de votre Hovawart, et en faire ce chien merveilleux dont tous les passionnés vous parlent.

8. Lors du départ du chiot un dossier complet vous est remis, il est constitué de  :

  • Contrat de Vente, avec le N° de dossier de la Société Centrale Canine.
  • Copie des textes de loi (Code Civil et Code Rural) décrivant les garanties.
  • Livret de Conseils sur l’alimentation, la santé, l’éducation… de votre chiot.
  • Feuillet de résultats des tests de comportement de votre chiot.
  • Copie des pedigree de la mère et du père de votre chiot et de leurs titres.
  • Passeport Européen pour Animal de Compagnie, avec vaccination de votre chiot.
  • Fiche individuelle d’examen clinique de votre chiot.
  • Certificat Sanitaire pour le transit des Animaux de Compagnie.
  • Certificat d’identification ADN de votre chiot.
  • Le Certificat de Naissance (ou le Pedigree export) vous sera adressé dès réception de la Société Centrale Canine. L’identification ADN vous sera adressé dès réception du Laboratoire Antagène.